Je suis revenu à Marie-Galante le 15 mai afin d’accompagner le déploiement d’une trentaine de militaires du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA) qui viennent s’ajouter aux moyens humains et matériels déjà mis en œuvre pour résoudre le problème des sargasses. Ce déplacement fait écho aux récentes annonces effectuées par le gouvernement pour le traitement de l’échouage massif des algues sargasses, comprenant notamment la nomination d’un haut fonctionnaire en charge de la rédaction d’un plan national de lutte contre les sargasses.

J’ai par ailleurs rencontré le 31 mai à Paris le directeur de cabinet de la Ministre des Outre-mer ainsi que le Préfet en charge de mettre en œuvre les plans locaux de lutte contre les sargasses (PULSAR).

Vous pouvez retrouver mon communiqué de presse sur les récentes annonces du gouvernement afin de lutter contre les sargasses ici.