A l’initiative de l’association VIVRE, je me suis rendu à une réunion d’information intitulée « La Guadeloupe au-delà des contaminations, les perspectives » afin de traiter du fonds d’indemnisation des victimes et de prévention des impacts du chlordécone sur les territoires de la Guadeloupe et de la Martinique. Durant cette conférence, j’ai également pu entendre des interventions sur la gestion de l’eau en Guadeloupe ainsi que l’état de la recherche pour la dépollution.