Le 22 octobre, j’ai été à l’initiative d’une réunion de travail avec les représentants du Conseil Interprofessionnel du Rhum Traditionnel (CIRTDOM) en présence de mes collègues parlementaires de la Guadeloupe Mme Justine BENIN et M. Max MATHIASIN. L’objectif était d’évoquer les risques induits par une possible augmentation de la fiscalité des spiritueux en outre-mer sur nos économies.

Par la suite, mes collègues parlementaires et moi-même avons envoyé un courrier commun à la ministre des Outre-mer afin de proposer une solution permettant de conjuguer les enjeux économiques avec les impératifs de santé publique. Cette proposition, qui a été retenue dans un premier temps par la ministre des outre-mer, a par la suite été débouté en séance publique du fait de la ministre de la Santé.

Nous continuerons à défendre les intérêts de nos économies, tout en privilégiant la mise en place de dispositifs de santé publique, lors du retour du Projet de Loi de Finances pour la Sécurité Sociale à l’Assemblée nationale.

Vous pouvez retrouver le communiqué de presse commun signé avec mes collègues députés Mme Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE et M. Max MATHIASIN sur ce sujet ici.