Lors de la réunion conjointe entre la Délégation aux Outre-mer et la Commission des affaires culturelles et de l’éducation le 22 janvier, les trois rapporteurs Danièle HERIN (Aude), Josette MANIN (Martinique) et Max MATHIASIN (Guadeloupe) ont présenté leurs préconisations concernant la loi portant création de l’Université des Antilles. Lors de cette réunion, j’ai tenu à rappeler la qualité de l’enseignement délivré au sein de l’Université des Antilles. Pour rappel, en 2018, hors étudiants de médecine, on dénombrait 9379 étudiants au sein du pôle Guadeloupe et 5360 pour le pôle Martinique. Il existe néanmoins de nombreuses limites au fonctionnement actuel ainsi qu’un manque de clarification au niveau de la loi de 2015. Aux côtés du Député MATHIASIN et des co-rapporteurs, j’ai appelé le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche à prendre toute sa responsabiltié afin de garantir un fonctionnement pérenne de cette structure afin d’éviter toute scission dans le futur.

Vous pouvez retrouver mon communiqué commun avec le Député Max MATHIASIN ici.