Le 24 janvier, j’ai rencontré les représentantes de l’éco-organisme DASTRI. Nous avons pu échanger sur l’amélioration de la collecte des déchets d’activités de soins à risques infectieux tels que les seringues et les scalpels sur notre territoire.