Mes chers concitoyens de la première circonscription et de la Guadeloupe, me voici au terme du premier semestre de la mandature que vous m’avez confiée.

Ma volonté de vous rendre compte de mes actions fait partie de l’un de mes engagements essentiels à votre égard. Je dresse donc ici, comme convenu, un bilan détaillé et circonstancié de mes différentes actions s’agissant des engagements pris, consignés dans mon programme et patiemment déclinés au cours de la campagne des législatives. Mes actions m’ont été parfois aussi dictées par la survenue d’un événement malheureux à l’image des cyclones Irma et Maria. Mes engagements tenus concernent au premier chef les Guadeloupéens dans tous les aspects de leur vie quotidienne, mais aussi tous les ultramarins car je suis aussi le Président de la Délégation aux Outre-mer. S’il n’y a pas de hiérarchie s’agissant des sujets à traiter, l’eau demeure néanmoins une de mes priorités au même titre que les problématiques dun chômage endémique, de la paupérisation qui en découle, et l’éloignement de nos compatriotes pour ne citer que celles-ci. J’ai enfin le souci permanent, dans l’intérêt supérieur de notre région, de travailler en étroite collaboration avec mes collègues parlementaires. Il s’agit là d’une véritable rupture tant dans la méthode que dans l’exercice du mandat de député que vous m’avez confié.

Vous pouvez télécharger le Bilan de mon 1er semestre ici

OS 2017 BILAN 2