La Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale a été rythmée par trois réunions ce mois-ci.

Lors de la première réunion le 12 mars, les co-rapporteurs de la mission flash sur le projet de loi santé, les Députées Ramlati ALI (Mayotte) et Huguette BELLO (La Réunion) ont présenté leurs recommandations en matière de santé publique, notamment à travers le renforcement de la prévention en matière de Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Vous pouvez retrouver le communiqué de presse suite à cette réunion ici.

Lors d’une seconde réunion, la Délégation a ensuite entendu les Députées Josette MANIN (Martinique), Cécile RILHAC (Val d’Oise) et Maud PETIT (Val-de-Marne) dans le cadre de la présentation de leur rapport d’information sur les discriminations. Ce rapport est le second volet du Grand Livre des Discriminations de la Délégation aux Outre-mer et sera prochainement présenté à Mme Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’Etat en charge de la lutte contre les discriminations. Durant cette réunion, nous avons également nommé deux co-rapporteurs dans le cadre d’un rapport d’information sur la prochaine réforme des congés bonifiés, les Députés David LORION (La Réunion) et Lénaick ADAM (Guyane). J’ai d’ailleurs assisté à la première audition dans le cadre de ce rapport avec l’association CODIUM.

Vous retrouverez mon communiqué de presse suite à la présentation du rapport sur les discriminations ici ainsi que celui sur le rapport d’information sur les congés bonifiés ici.

Le 5 mars, j’ai également été heureux d’ouvrir la conférence sur le thème « Naître que subversif » donné à l’occasion du festival Cri de femmes dans le cadre de la Journée pour l’égalité des droits des femmes. Cet événement, à l’initiative de la Députée Laurence VANCEUNEBROCK-MIALON (Allier) et de la sociologue Mme Stéphanie MELYON-REINETTE, a su réunir des artistes aussi divers que talentueux autour du thème de la femme ultramarine. Je me suis également rendu à la déclinaison locale de ce festival Cri de Femmes en Guadeloupe.

Pour finir, la Délégation aux Outre-mer a organisé une réception en l’honneur de l’auteure guadeloupéenne et prix Nobel alternatif de littérature 2018, Mme Maryse CONDE. Ne pouvant malheureusement pas être des nôtres, elle a tenu à ce que ses trois filles soient présentes. Des collégiens et lycéens étaient également présents afin de déclamer ses textes au sein de l’Assemblée nationale.