Max MATHIASIN, Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE, Justine BENIN, et Olivier SERVA

Députés de la Guadeloupe


Programme d’actions du Ministère de la Justice en Guadeloupe

Faisant suite à notre interpellation commune sur la dégradation de la situation pénitentiaire en
Guadeloupe, nous avons été reçus ce jour par Madame la Ministre de la Justice, Nicole BELLOUBET.
Au sortir de ce riche entretien au cours duquel l’ensemble des problématiques ont été abordées, nous
saluons pleinement les engagements pris par Madame la Garde des Sceaux visant à améliorer
substantiellement les conditions de vie des détenus et de travail des personnels pénitentiaires.
En décidant de considérer la Guadeloupe comme un « territoire prioritaire du programme national de
construction de 15 000 places de prisons annoncé par le Président de la République », Madame la
Ministre nous a ainsi annoncé la mise en oeuvre de 3 chantiers prioritaires.
Tout d’abord, l’Etat augmentera, d’ici 2023 au plus tard, de 300 places supplémentaires la capacité du
centre pénitentiaire de Baie-Mahault. 106 millions d’inscriptions budgétaires ont ainsi été budgétées
dès cette année.

À paris le jeudi 23 novembre 2017 au Ministère de la justice.
Entretien entre les députés de la Guadeloupe
et la Garde des sceaux Madame Nicole BELLOUBET
visant à améliorer substantiellement 
les conditions de vie des détenus
et de travail des personnels pénitentiaires.

Deuxièmement, la reconstruction de la maison d’arrêt de Basse-Terre permettra d’augmenter de plus
de 70 places sa capacité. Le marché public sera lancé dès 2018 pour une livraison au plus tard en 2023.
Troisièmement, Madame la Ministre nous a annoncé la création d’un nouvel établissement
pénitentiaire d’une capacité de 400 places qui permettra de désengorger les prisons préexistantes et
d’améliorer la prise en charge diversifiée des détenus.

Le 7 Août 2017
Rencontre entre Olivier SERVA,
le personnel, le directeur et des représentants syndicaux
au centre pénitentiaire de Baie-Mahault

Soucieux de répondre aux demandes légitimes formulées par les établissements pénitentiaires et de
préserver la dignité des détenus, nous accueillons avec une grande satisfaction les engagements pris
par la Ministre et serons attentifs à leur mise en oeuvre effective.


Justine BENIN – Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE – Max MATHIASIN – Olivier SERVA