COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

OLIVIER SERVA S’ENGAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE EFFECTIVE EN FRANCE DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DES PERSONNES D’ASCENDANCE AFRICAINE

Olivier SERVA, en sa qualité de Député de la 1ère circonscription de la Guadeloupe et Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, a été convié le mercredi 27 mars 2019 à Bruxelles à la conférence sur la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024).

Proclamée par les Nations Unies le 23 décembre 2013, la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) vise à protéger et à promouvoir les droits des peuples descendants d’Afrique mais également à reconnaître leur participation à l’enrichissement d’autres cultures.

De plus, son objectif est d’adopter et de renforcer les cadres juridiques internationaux, régionaux et nationaux afin d’éviter toute forme de racisme et de discrimination envers ces peuples.

Cette journée d’échanges entre parlementaires, représentants de la société civile et d’organisations internationales avait pour objectif d’identifier des actions concrètes afin de garantir les droits des personnes d’ascendance africaine.

A l’issue de cette conférence, les parties prenantes ont notamment souligné le trop faible engagement de la France sur cette question.

Olivier SERVA, en tant que parlementaire français et représentant de la Guadeloupe, s’est donc engagé à solliciter un entretien avec la Présidence de la République ainsi que le Président de l’Assemblée nationale afin d’identifier les moyens d’actions permettant une mise en œuvre effective de cette Décennie.

Olivier SERVA se dit heureux d’avoir pu représenter les parlementaires français et la Guadeloupe lors de cet événement et ne manquera pas d’informer les représentants des Nations Unies de ses avancées.