Loading

Archive

Communiqués de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: OLIVIER SERVA, S’ENGAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE ÉFFECTIVE EN FRANCE DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DES PERSONNES D’ASCENDANCE AFRICAINE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: OLIVIER SERVA, S’ENGAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE ÉFFECTIVE EN FRANCE DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DES PERSONNES D’ASCENDANCE AFRICAINE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

OLIVIER SERVA S’ENGAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE EFFECTIVE EN FRANCE DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DES PERSONNES D’ASCENDANCE AFRICAINE

Olivier SERVA, en sa qualité de Député de la 1ère circonscription de la Guadeloupe et Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, a été convié le mercredi 27 mars 2019 à Bruxelles à la conférence sur la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024).

Proclamée par les Nations Unies le 23 décembre 2013, la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) vise à protéger et à promouvoir les droits des peuples descendants d’Afrique mais également à reconnaître leur participation à l’enrichissement d’autres cultures.

De plus, son objectif est d’adopter et de renforcer les cadres juridiques internationaux, régionaux et nationaux afin d’éviter toute forme de racisme et de discrimination envers ces peuples.

Cette journée d’échanges entre parlementaires, représentants de la société civile et d’organisations internationales avait pour objectif d’identifier des actions concrètes afin de garantir les droits des personnes d’ascendance africaine.

A l’issue de cette conférence, les parties prenantes ont notamment souligné le trop faible engagement de la France sur cette question.

Olivier SERVA, en tant que parlementaire français et représentant de la Guadeloupe, s’est donc engagé à solliciter un entretien avec la Présidence de la République ainsi que le Président de l’Assemblée nationale afin d’identifier les moyens d’actions permettant une mise en œuvre effective de cette Décennie.

Olivier SERVA se dit heureux d’avoir pu représenter les parlementaires français et la Guadeloupe lors de cet événement et ne manquera pas d’informer les représentants des Nations Unies de ses avancées.

 

 

À vos agendas ! Mardi 5 mars colloque dans le cadre du festival « Cri de femmes » qui se déroule autour de la journée pour l’égalité des droits des femmes.

À vos agendas ! Mardi 5 mars colloque dans le cadre du festival « Cri de femmes » qui se déroule autour de la journée pour l’égalité des droits des femmes.

La délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, son président M. Olivier SERVA à l’initiative de Mme Laurence VANCENEBROCK-MIALON, députée de l’Allier en partenariat avec Dr Stéphanie MELYON-REYNETTE et le festival « Cri de Femmes »

Vous convient au colloque intitulé :

« EMPREINTES : NAÎTRE ! (QUE) SUBVERSIF. VE.S ?

le Mardi 5 mars de 18 heures à  21 heures

A l’Assemblée nationale

101 rue de l’université 75007 Paris (salle Victor Hugo)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI AVANT LE 27 FEVRIER 2019 à 16h

 

 

LA COMPAGNIE DIFÉ KAKO PRÉSENTE SA DERNIÈRE CRÉATION EN GUADELOUPE

LA COMPAGNIE DIFÉ KAKO PRÉSENTE SA DERNIÈRE CRÉATION EN GUADELOUPE

15 et 16 février :

Le spectacle  » Cercle égal demi Cercle au Carré, Cie Difé Kako »

en présence

du député Olivier SERVA.

 L’Artchipel – Basse Terre
Représentation scolaire le 15 février à 9h30
Représentation tout public le 16 février à 20h
Invités : Groupe de Sainte Rose – Association Foyé Bellevue et Etoile Evolution 

 

  • Toutes les informations :

 Revue de presse des premières représentations : https://bit.ly/2AHTtmI
Extrait : la critique de Thomas Hahn sur Danser Canal Historique : https://bit.ly/2FS44Ps

– Dossier de présentation du spectacle : https://bit.ly/2DWLPaJ
– Bal : https://bit.ly/2S9dZGM
– Conférence dansée : https://bit.ly/2HwCytf

Toutes les informations sont également disponibles sur le site de la Compagnie : http://www.difekako.fr/portfolio/cercle-egal-demi-cercle-au-carre/

COMMUNIQUÉ DE PRESSE GRAND DEBAT NATIONAL : OLIVIER SERVA ACCUEILLE DES FAMILLES MONOPARENTALES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE A L’INVITATION DE CHRISTINE KELLY

COMMUNIQUÉ DE PRESSE GRAND DEBAT NATIONAL : OLIVIER SERVA ACCUEILLE DES FAMILLES MONOPARENTALES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE A L’INVITATION DE CHRISTINE KELLY

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

GRAND DEBAT NATIONAL : OLIVIER SERVA ACCUEILLE DES FAMILLES MONOPARENTALES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE A L’INVITATION DE CHRISTINE KELLY

Dans le cadre du Grand Débat, Olivier SERVA, Président de la Délégation aux Outre-Mer et Député de la Guadeloupe, en partenariat avec la Journaliste Christine Kelly, Présidente de l’association K d’Urgences, a reçu des familles monoparentales de toute la France, à l’Assemblée nationale. Celles-ci ont pu échanger, expliquer leurs problématiques et proposer des solutions afin que leur voix soit entendue auprès du Gouvernement.

Lors de ce débat, de nombreux sujets tels que la garde d’enfant, la gestion des vacances scolaires, les dépenses, l’aide à domicile et la prise en charge de la pension alimentaire ont été évoqués.

Des témoignages poignants de mères et de pères ont pu être entendus et reçus avec bienveillance.

Au cours de ce Grand Débat, 5 propositions ont été retenues afin que celles-ci soit présentées au Président de la République :

Le 8 mars prochain, à l’Elysée, seront soumises au Président les propositions suivantes : l’aide à la garde d’enfants après 6 ans et l’aide à la garde d’enfants handicapés, la priorité au logement systématique pour les parents de familles monoparentales qui travaillent, le prélèvement à la source de la pension alimentaire et la non-imposition de cette pension, ainsi que la création d’une carte famille monoparentale qui permettra à ces familles de bénéficier de tarifs préférentiels sur des services du quotidien.

Le Député Olivier SERVA se félicite de la réussite de ce débat en partenariat avec l’association K d’Urgences et suivra ce dossier avec attention.

Contact presse :

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHLORDÉCONE : OLIVIER SERVA OBTIENT DES RÉPONSES CLAIRES DE LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHLORDÉCONE : OLIVIER SERVA OBTIENT DES RÉPONSES CLAIRES DE LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

CHLORDÉCONE : OLIVIER SERVA OBTIENT DES RÉPONSES CLAIRES DE LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

Lors de la séance des questions au Gouvernement du 12 février 2019, Olivier SERVA, Député de la Guadeloupe et Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale est revenu sur le dossier brûlant du chlordécone.

Il a dénoncé avec vigueur « les polémiques vaines et stériles » lancées par certains élus de l’opposition dans ce dossier. Il faisait notamment référence aux prises de paroles non constructives de la Sénatrice Victoire JASMIN sur les réseaux sociaux et du Député de la Martinique Serge LETCHIMY plus récemment dans la presse.

Le Président de la Délégation aux Outre-mer a ensuite interrogé la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès BUZYN sur le scandale sanitaire, environnemental et économique de la pollution au chlordécone. Il lui a notamment demandé de « confirmer à la population sans ambages » :

  • Qu’un fonds d’indemnisation verrait le jour et concernerait les victimes du chlordécone ;

 

  • Qu’il y a un lien entre le cancer et exposition au chlordécone;

 

  • Que le Gouvernement compte renforcer les contrôles sur les circuits de distribution des produits alimentaires formels et informels ;

 

  • Que quelque soit la surface cultivée, l’ARS pourra effectuer gratuitement le relevé de pollution au chlordécone de toute parcelle à la demande des particuliers ;

 

  • Et enfin, que le Gouvernement soutiendra une initiative parlementaire reprenant ces différents éléments.

La ministre a répondu favorablement à l’ensemble de ces points, en saluant l’implication du Député Olivier SERVA dans ce dossier et dénonçant à son tour la faiblesse du travail réalisé jusque-là par les précédents Gouvernements.

 

 j’interroge Mme Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé

lors de la Séance de Question au Gouvernement du 12 fevrier 2019.

 

Contact presse :

– Keyza NUBRET, 0670 93 86 67, sophie.grand-bonheur@clb-an.fr

– Sandrine SERVA, 0690 75 89 28, sandrine.serva@clb-an.fr

Olivier SERVA, Député et Président de la délégation aux outre-mer, reçoit demain l’association K d’urgence et des familles monoparentales pour le Grand Débat Nationale à l’Assemblée nationale à l’initiative de Christine Kelly.

Olivier SERVA, Député et Président de la délégation aux outre-mer, reçoit demain l’association K d’urgence et des familles monoparentales pour le Grand Débat Nationale à l’Assemblée nationale à l’initiative de Christine Kelly.

Olivier SERVA, Député et Président de la délégation aux outre-mer, reçoit demain l’association K d’urgence et des familles monoparentales pour le Grand Débat Nationale à l’Assemblée nationale à l’initiative de Christine Kelly.
#GrandDebatNational

 

VOEUX DE LA DÉLÉGATION AUX OUTRE-MER

VOEUX DE LA DÉLÉGATION AUX OUTRE-MER

Olivier SERVA, président de la délégation aux Outre-mer a reçu les parlementaires et les associations des Outre-mer en Ile-de-France.

 

Revivez en images les voeux de la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHLORDECONE : DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHLORDECONE : DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

CHLORDECONE : DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS DU GOUVERNEMENT

Lors de la discussion parlementaire de la proposition de loi portant création d’un fonds d’indemnisation des victimes des produits phytopharmaceutiques qui n’a pas abouti pour des raisons de procédure, Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, s’est engagée à ce que ce fonds d’indemnisation voit le jour dans le cadre du prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Le Député Olivier SERVA a obtenu que lors de la création de ce fonds, le chlordécone figure dans la liste des pesticides concernés.

Cet engagement de la ministre de la Santé s’inscrit dans le prolongement de l’expression du Président de la République, Emmanuel MACRON qui avait déclaré le 27 septembre 2018 lors de son déplacement aux Antilles, que l’Etat devait prendre sa part de responsabilité dans la pollution au chlordécone. Le Président de la République a également exprimé sa volonté d’atteindre, à terme, le taux 0 de chlordécone dans l’alimentation. Ceci est le premier engagement d’un Président de la République sur le sujet en cinquante ans.

Le Député Olivier SERVA reste néanmoins conscient que le chemin de la reconnaissance est encore long.

Il restera particulièrement vigilant à la mise en œuvre effective de ces engagements.  Il y sera d’ailleurs attentif aux côtés du Gouvernement et de la ministre des Outre-mer, Mme Annick GIRARDIN, qui lui a proposé par courrier reçu cette semaine, de participer à l’évaluation de la mise en œuvre du plan chlordécone 3 et aux orientations du plan chlordécone 4, en sa qualité de Président de la Délégation aux Outre-mer, ce qu’il a accepté.

 

Contact presse :

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Olivier SERVA lutte contre la baisse démographique en Guadeloupe et propose une agence « retour des forces vives » en Outre-mer Le mercredi 21 janvier, M. Olivier SERVA, Député de la Guadeloupe et Président de la Délégation

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Olivier SERVA lutte contre la baisse démographique en Guadeloupe et propose une agence « retour des forces vives » en Outre-mer Le mercredi 21 janvier, M. Olivier SERVA, Député de la Guadeloupe et Président de la Délégation

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

Olivier SERVA lutte contre la baisse démographique en Guadeloupe et propose une agence « retour des forces vives » en Outre-mer

Le mercredi 21 janvier, M. Olivier SERVA, Député de la Guadeloupe et Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, s’est entretenu avec les membres des cabinets du Ministère des Outre-mer et du Ministère de la Fonction Publique afin d’échanger sur la mise en œuvre concrète des préconisations de son rapport sur le retour des forces vives dans les Outre-mer.

 

Lors de cette réunion de travail, le Député Olivier SERVA a réitéré l’importance de favoriser le retour des jeunes ultramarins et des fonctionnaires au sein de leur territoire, notamment au vu de la pression démographique écrasante qui sévit dans certains territoires comme la Guadeloupe et la Martinique. Le Député a pu préciser lors de cette rencontre sa proposition de créer « une agence pour le retour » qui, contrairement aux missions de l’actuelle Agence de l’Outre-mer pour la Mobilité (LADOM), se chargerait d’accompagner le retour des ultramarins dans leur territoire d’origine. La réalisation de cette proposition pourrait d’ailleurs s’inscrire dans une réflexion plus générale sur les compétences de LADOM.

Le Président de la Délégation aux Outre-mer a également évoqué le déficit d’attractivité de certains postes dans les départements de la Guyane et de Mayotte dont il revient. La discussion s’est structurée notamment autour de la proposition n°16 de son rapport portant sur l’amélioration des conditions matérielles de travail en Outre-mer. Les membres des cabinets ont fait foi de la proactivité du Gouvernement sur ce sujet.

Sur l’application effective des Centres des Intérêts Moraux et Matériels (CIMM), le Député Olivier Serva et les membres des cabinets ont pris acte de l’application inégale des CIMM au sein des différents ministères et ont décidé de travailler en faveur d’une objectivation de leur application. Une réunion se tiendra sur cette question début mars afin de proposer un plan d’actions concrètes sur le sujet.

Par ailleurs, les membres des cabinets ont réaffirmé la volonté du Gouvernement de traduire dans la loi et le règlement plusieurs des propositions du Rapport Serva et notamment, la proposition n°8 garantissant une meilleure information des ultramarins sur les postes à pourvoir en Outre-mer notamment via une Bourse Interministérielle de l’Emploi Public local.

Enfin, le Député Olivier SERVA a rappelé sa proposition de supprimer la prime d’éloignement à destination des hexagonaux mutés dans les collectivités d’Outre-mer.

Cinq mois après la présentation de ses vingt propositions pour améliorer les mobilités et les carrières des fonctionnaires Outre-mer au Premier ministre, M. Olivier SERVA se félicite de la volonté gouvernementale réaffirmée de prendre toutes les mesures nécessaires et concrètes pour le retour des ultramarins dans leur territoire. Il restera particulièrement attentif à la mise en œuvre effective de ces dernières. Une prochaine réunion de travail se déroulera début mars 2019.

Contact presse :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Délégation aux Outre-mer décroche une avancée remarquable pour la diversité ultramarine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Délégation aux Outre-mer décroche une avancée remarquable pour la diversité ultramarine

La Délégation aux Outre-mer décroche une avancée remarquable pour la biodiversité ultramarine.

Le mercredi 23 janvier 2018, la Délégation aux Outre-mer recevait M. François de Rugy, Ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire. Celui-ci était invité à présenter des réponses concrètes face aux nombreuses problématiques écologiques et environnementales présentes dans les départements et collectivités ultramarines.

Durant cette audition, M. François de Rugy est notamment revenu sur l’examen actuel du projet de loi relatif à la fusion de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS). Dans ce cadre, le Ministre a annoncé sa volonté d’avoir une représentation plus juste des ultramarins au sein du futur conseil d’administration de cet organisme. Cette annonce est d’autant plus importante que le projet de loi initial ne garantissait que deux sièges au sein des instances de décision de cette nouvelle entité.

Des représentants des cinq bassins écosystémiques ultramarins seront désormais présents au sein du conseil d’administration de l’OFB.

  1. Olivier SERVA, Président de la Délégation aux Outre-mer et Député de la Guadeloupe, a accueilli avec beaucoup de satisfaction l’annonce du Ministre eu égard à l’importance de la préservation de la biodiversité pour les territoires ultramarins.

Il s’agit là, selon le Président de la Délégation aux Outre-mer, d’une belle action coordonnée menée par les députés membres de la Délégation, et notamment de la part de M. Philippe GOMÈS (Député de Nouvelle-Calédonie), Mme Maina SAGE (Députée de la Polynésie française), M. Raphaël GERARD (Député de Charente-Maritime) et M. Gabriel SERVILLE (Député de la Guyane).

Contact presse :