Loading

Blog

Actualités - Olivier SERVA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OLIVIER SERVA RECLAME PLUS D’INGENIERIE POUR LES COLLECTIVITES EN OUTRE-MER

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OLIVIER SERVA RECLAME PLUS D’INGENIERIE POUR LES COLLECTIVITES EN OUTRE-MER

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

OLIVIER SERVA RECLAME PLUS D’INGENIERIE POUR LES COLLECTIVITES EN OUTRE-MER

La Commission des Finances de l’Assemblée Nationale évaluait aujourd’hui les politiques publiques menées en Outre-mer.

En sa qualité de rapporteur spécial sur le budget des Outre-mer, Olivier SERVA a attiré l’attention de la ministre des Outre-mer et de l’ensemble de ses collègues sur les problèmes causés par le manque d’ingénierie à tous les niveaux de l’administration. En effet, cette défaillance s’observe aussi bien au niveau des services centraux de l’Etat, notamment au sein de la Direction Générale des Outre-mer, qu’au niveau des services déconcentrés de l’Etat ou encore des collectivités territoriales.

Le Député de la Guadeloupe a invité la ministre à répondre rapidement à cette difficulté qui empêche une utilisation optimale des crédits disponibles pour les territoires d’Outre-mer. Ceci a pour conséquence notable un ralentissement dans la mise en œuvre des projets portés dans les territoires qui nuit à l’efficacité des politiques publiques.

En réponse, Annick GIRARDIN, ministre des Outre-mer a assuré que son ministère réfléchissait aux différents moyens de renforcer l’ingénierie dans les territoires. Elle a notamment évoqué un pool d’ingénierie à la disposition des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l’Etat et qui serait abrité par le ministère des Outre-mer.

Olivier SERVA assure qu’il sera vigilant à ce que les pistes évoquées par la ministre soient suivies d’effets.

Contact presse :

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHRISTINE ANGOT : DES PROPOS PROFONDEMENT CHOQUANTS MERITANT UNE CONDAMNATION JUDICIAIRE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHRISTINE ANGOT : DES PROPOS PROFONDEMENT CHOQUANTS MERITANT UNE CONDAMNATION JUDICIAIRE

 

Paris, le 4 juin 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

CHRISTINE ANGOT : DES PROPOS PROFONDEMENT CHOQUANTS MERITANT UNE CONDAMNATION JUDICIAIRE

 

Dans la nuit du 1er juin 2019, la chroniqueuse de l’émission « On n’est pas couché », Christine ANGOT, a déclaré à propos de la Shoah et de l’esclavage colonial « qu’il n’était pas vrai que les traumatismes étaient les mêmes » et qu’il fallait « que les esclaves soient en bonne santé pour être vendus » contrairement aux juifs déportés.

 

En sus de la relativisation des souffrances endurées pendant plus de quatre siècles par les victimes de la traite négrière et de l’esclavage colonial, ces propos inadmissibles ravivent une concurrence des mémoires que le travail commun des associations était parvenu à apaiser.

 

Olivier SERVA, Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée Nationale rappelle à la chroniqueuse que « le cynisme c’est connaître le prix de tout et la valeur de rien ».

 

En s’exprimant avec une telle légèreté, Madame ANGOT a fait la démonstration de sa méconnaissance de la valeur historique très grave de ses propos. Elle prouvait ainsi que l’histoire de l’esclavage lui échappait totalement ; qu’elle ignorait le nombre de morts qu’il a fallu pour capturer les esclaves. Elle illustrait ne pas savoir que l’Atlantique est un cimetière océanique où ceux qui n’ont pas supporté les conditions inhumaines de la traite à bord des navires négriers ont été jetés.

 

Outre le fait qu’ils sont profondément choquants, les propos de Madame Christine ANGOT sont susceptibles d’être qualifiés de révisionnistes et de négationnistes des crimes contre l’humanité qu’ont été la traite négrière et l’esclavage colonial. A ce propos, Olivier SERVA rappelle que l’article 24 bis de la loi du 27 juillet 1881 sur la liberté de la Presse sanctionne par un an d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende ceux qui auront nié, minoré ou banalisé de façon outrancière, et de façon publique, l’existence d’un crime contre l’humanité de réduction en esclavage ou d’exploitation d’une personne réduite en esclavage.

 

Le Président de la Délégation aux Outre-mer adressera au Procureur de la République de Paris ainsi qu’au Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel une lettre afin de les entretenir de ces événements.

 

Dans la mesure où le Procureur de la République de Paris considérait que l’arsenal juridique était insuffisant en l’état actuel de la législation pour condamner de tels propos, Olivier SERVA annonce qu’il déposerait alors une proposition de loi afin d’étendre l’application de cette peine aux propos niant, minorant ou banalisant les crimes contre l’humanité mentionnés par la loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite négrière et de l’esclavage comme crime contre l’humanité.

Olivier SERVA

Député de la Guadeloupe

Président de la Délégation aux Outre-mer

Contact presse :

 

Retour en images sur les événements du mois de mai

Retour en images sur les événements du mois de mai

A Paris, j’ai mis en place des rendez-vous afin d’avancer sur divers sujets tels que la formation professionnelle et le développement des énergies renouvelables en Guadeloupe. J’ai notamment échangé avec M. Thierry DEZ, Directeur général du groupe Uniformation sur l’ordonnance que le Gouvernement prépare actuellement sur la réforme de la formation professionnelle dans les Outre-mer. J’ai également rencontré M. Denis PAYRE, Président fondateur de la société Nature & People First dans le cadre du développement d’un projet de stockage d’énergie basé sur les micro-step en Martinique et en Guadeloupe. Enfin, je suis intervenu à l’Assemblée générale de la Fédération des Entreprises d’Outre-mer (FEDOM) sur la problématique des délais de paiements dans nos territoires. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon intervention lors de cette Assemblée ici.

En Guadeloupe, j’ai pu échanger avec les habitants du 5ème canton, à Caraque, lors d’une journée détente mais également avec de multiples associations de la 1ère circonscription lors des différents événements organisés sur le territoire. Je tiens ici à apporter tout mon soutien à l’association Relief pour l’organisation de son déjeuner champêtre en partenariat avec Radio Massabielle, à l’association Lokomotiv Zabym qui a organisé le Funday a Ti Moun ou encore à l’association Kërr Séddélé Gwadafrik qui est à l’initiative de la conférence « Regards croisés sur l’Afrique, continent du 21ème siècle » dans le cadre de la journée de solidarité avec l’Afrique le 8 mai. Je me suis également rendu au déjeuner champêtre organisé par le mouvement Balan Pou Zabym présidé par le conseiller départemental M. Louis GALANTINE. Enfin, c’est avec beaucoup de plaisir que je me suis rendu à la foire culinaire organisée par la famille Aucan.

Dans le cadre sportif, j’ai assisté à la 1ère manche des playoffs de basketball entre le ban-e-lot et l’étoile de l’ouest de Pointe-noire. J’ai également tenu à soutenir l’association JSBTA dans le cadre de l’épreuve de bœufs tirants à Boisripeaux aux Abymes où s’est également tenu la foire culinaire de l’association Boisripositiv’. Par ailleurs, j’ai supporté nos sportifs lors du meeting d’athlétisme au stade de Baie-Mahault et dans le cadre de la compétition de voile traditionnelle. Enfin, je suis allé à la finale des playoffs de handball qui a vu la magnifique victoire de l’ASUP.

En outre, j’ai effectué une visite de terrain à Pointe-d’or avec le Docteur Edouard Benito Espinal afin d’échanger sur les solutions pour une gestion plus durable des déchets en zone d’habitat mixte, pavillonnaire et collectif.

Enfin, c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pu assister au concert de Pascal Obispo en Guadeloupe et au concert des 40 ans du groupe Kassav à Paris.

Retour en images sur les événements du mois de mai

Adoption de mon amendement sur les concours nationaux à affectation locale

Adoption de mon amendement sur les concours nationaux à affectation locale

Dans le cadre de la discussion du projet de loi relatif à la transformation de la fonction publique, mon amendement portant sur la création de concours nationaux à affectation locale a été adoptée. Ce concours permettra aux candidats qui s’y présentent de connaître en amont le territoire dans lequel ils seront affectés en cas de réussite, ce qui permettra de mieux répondre aux besoins de recrutement dans les zones peu attractives.

Vous pouvez retrouver mon communiqué de presse suite à l’adoption de mon amendement ici ainsi que mon interview dans Outremer 360 ici.

Les activités de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale

Les activités de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale

Lors de la réunion de la Délégation aux Outre-mer du 16 mai, les députés M. Lénaïck ADAM (Guyane) et M. David LORION (La Réunion) ont présenté leur rapport d’information sur les congés bonifiés, mettant en exergue sept préconisations dans le cadre de cette réforme. Lors de cette réunion, j’ai par ailleurs réaffirmé qu’il n’était pas question de remettre en cause les 40% de sur-rémunération des fonctionnaires dans les Outre-mer. Enfin, j’ai salué l’initiative de mes collègues socialistes dans le cadre de la mise en place d’une commission d’enquête sur le chlordécone.

Vous pouvez retrouver mon communiqué de presse suite à la présentation du rapport sur les congés bonifiés ici ainsi que l’ensemble de mes interventions lors de cette réunion sur ma page Facebook.

Suite des auditions en ma qualité de rapporteur spécial Outre-mer pour le budget

Suite des auditions en ma qualité de rapporteur spécial Outre-mer pour le budget

Ce mois-ci, j’ai poursuivi mes auditions à Paris dans le cadre de mes fonctions de rapporteur spécial pour les Outre-mer dans le cadre du projet de loi de finances. J’ai notamment auditionné la Direction Générale des Outre-mer (DGOM) du Ministère des Outre-mer et son Directeur général, M. Emmanuel BERTHIER ainsi que Mme Loredana VON BUTTLAR, représentante de la Commission européenne en charge des fonds structurels pour les régions ultra-périphériques.

Mois de commémoration des victimes de l’esclavage et des abolitions

Mois de commémoration des victimes de l’esclavage et des abolitions

Le 10 mai, j’ai participé à la manifestation dans le cadre de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions en présence du Président de la République, M. Emmanuel MACRON et du Président du Sénat, M. Gérard LARCHER. Cette journée de commémoration s’est poursuivie place du Général Catroux pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage organisée par l’association des Amis du Général Dumas et présidée par M. Claude RIBBE. Enfin, je me suis rendu le 13 mai à l’Arc de triomphe à la cérémonie en hommage aux soldats ultramarins morts pour la France lors de la seconde guerre mondiale.

Célébration de la fête des mères

Célébration de la fête des mères

Parce qu’elles donnent la vie et bien plus encore, j’ai tenu à honorer les mamans à l’occasion de leur fête à travers la mise à l’honneur des mères.

Réunion dans le cadre des élections européennes

Réunion dans le cadre des élections européennes

J’ai participé le 18 mai à une réunion de la liste Renaissance dans le cadre des récentes élections européennes, en présence du représentant de La République en Marche en Guadeloupe, M. Maël DISA.

Cérémonie commémorative de l’armistice du 8 mai 1945

Cérémonie commémorative de l’armistice du 8 mai 1945

C’est en tant que Député de la 1ère circonscription que j’ai assisté à la cérémonie commémorative de l’armistice du 8 mai 1945 sur la place des martyrs de la Liberté, aux Abymes, en présence de M. Max-Audrey CELIGNY et M. Maurice LORQUIN.