Loading

Archive

À vos agendas ! Mardi 5 mars colloque dans le cadre du festival « Cri de femmes » qui se déroule autour de la journée pour l’égalité des droits des femmes.

À vos agendas ! Mardi 5 mars colloque dans le cadre du festival « Cri de femmes » qui se déroule autour de la journée pour l’égalité des droits des femmes.

La délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, son président M. Olivier SERVA à l’initiative de Mme Laurence VANCENEBROCK-MIALON, députée de l’Allier en partenariat avec Dr Stéphanie MELYON-REYNETTE et le festival « Cri de Femmes »

Vous convient au colloque intitulé :

« EMPREINTES : NAÎTRE ! (QUE) SUBVERSIF. VE.S ?

le Mardi 5 mars de 18 heures à  21 heures

A l’Assemblée nationale

101 rue de l’université 75007 Paris (salle Victor Hugo)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI AVANT LE 27 FEVRIER 2019 à 16h

 

 

LA COMPAGNIE DIFÉ KAKO PRÉSENTE SA DERNIÈRE CRÉATION EN GUADELOUPE

LA COMPAGNIE DIFÉ KAKO PRÉSENTE SA DERNIÈRE CRÉATION EN GUADELOUPE

15 et 16 février :

Le spectacle  » Cercle égal demi Cercle au Carré, Cie Difé Kako »

en présence

du député Olivier SERVA.

 L’Artchipel – Basse Terre
Représentation scolaire le 15 février à 9h30
Représentation tout public le 16 février à 20h
Invités : Groupe de Sainte Rose – Association Foyé Bellevue et Etoile Evolution 

 

  • Toutes les informations :

 Revue de presse des premières représentations : https://bit.ly/2AHTtmI
Extrait : la critique de Thomas Hahn sur Danser Canal Historique : https://bit.ly/2FS44Ps

– Dossier de présentation du spectacle : https://bit.ly/2DWLPaJ
– Bal : https://bit.ly/2S9dZGM
– Conférence dansée : https://bit.ly/2HwCytf

Toutes les informations sont également disponibles sur le site de la Compagnie : http://www.difekako.fr/portfolio/cercle-egal-demi-cercle-au-carre/

Grand débat national : 5 propositions pour aider les familles monoparentales

Grand débat national : 5 propositions pour aider les familles monoparentales

Grand débat national : 5 propositions pour aider les familles monoparentales

Une séquence du grand débat national était organisée à Paris le 13 février pour évoquer la situation des familles monoparentales. A l’issue de la discussion, 5 propositions ont été retenues pour aider ces familles, plus nombreuses en Outre-mer.

L’assemblée était à l’image de la société : plus de femmes que d’hommes parmi les personnes présentes. Sur les 27% de familles monoparentales en France – hors Mayotte, 22,3% sont des femmes et 4,7%, des hommes, selon l’Insee. « Chez nous on dit que la femme est potomitan parce qu’elle sait où l’essentiel doit être fait« , résume le député de Guadeloupe Olivier Serva.
Mais un point commun pour tous ceux rassemblés ce mercredi soir à l’Assemblée nationale, la volonté de faire changer les choses. A l’initiative du député et de Christine Kelly, animatrice et fondatrice de l’Association K, elles étaient invitées pour débattre de proposition à faire remonter dans le cadre du grand débat national. A l’issue de deux heures de débats, 5 propositions ont été retenues. Des propositions à adapter « à chaque territoire », selon Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, présente lors du débat, comme Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au Numérique et Christelle Dubos, secrétaire d’Etat à la Solidarité et la Santé.

1. Priorité au logement

« J’ai un CDI, j’ai trois enfants et je vis dans 30m2« , raconte Agathe. « Si on n’a pas de logement on n’a rien« . Une phrase qui peut résumer la problématique du logement pour les familles monoparentales. 40% des appels au SAMU Social proviennent d’ailleurs de mamans avec un enfant seul. Le logement figure donc en tête des propositions, avec une demande précise, la priorité au logement et un logement systématique pour les parents solos qui travaillent, à temps plein comme à temps partiel.

Tous les témoignages abondent dans le même sens : fatigue, désespoir et même discrimination. Difficile de faire passer son dossier ou d’obtenir une location lorsqu’on élève seul(e) ses enfants, même avec un CDI. Tombée enceinte pendant ses études, à 19 ans, une maman raconte le parcours du combattant pour obtenir un appartement : « Je demandais un F3, n’importe où en Île-de-France, pour avoir une chambre pour mon fils et une pour moi, pour garder ma dignité. On m’a répondu que si j’avais été en couple avec une personne sans ressources, c’était possible, mais pas toute seule. »

Pour le député de la Guadeloupe, Olivier Serva, il existe « un double-risque » pour les familles monoparentales en Outre-mer, où les taux de chômage sont plus élevés que dans l’hexagone et où le manque de logements sociaux est très fort. Le chef de la délégation Outre-mer à l’Assemblée Nationale propose de créer un colloque spécifique sur le logement.

2. Aide à la garde d’enfants

La question du logement est liée à celle du travail, tout comme celle de la garde d’enfants qui est revenue maintes fois dans le débat. « On veut valoriser le travail mais moi je ne traverse pas la rue pour aller travailler, je traverse la région !« , témoigne un père solo, venu avec l’une de ses filles. Installé dans le sud de l’Île-de-France, il travaille à La Défense, au nord et a du pour cela réduire son temps de travail à un temps partiel. « Il faut nous aider pour trouver du travail mais pour cela, il faut pouvoir faire garder ses enfants« , conclut-il.

D’autres racontent avoir abandonné leur carrière et vivre désormais des minimas sociaux, avec toute l’incidence que cela peut avoir sur sa vie sociale. « Au niveau du travail on est celles qui manquent le moins parce qu’on a peur des fins de mois« , explique Anne-Marie qui raconte avoir vécu du chantage de la part de ses employeurs.

https://la1ere.francetvinfo.fr/grand-debat-national-5-propositions-aider-familles-monoparentales-679753.html

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE GRAND DEBAT NATIONAL : OLIVIER SERVA ACCUEILLE DES FAMILLES MONOPARENTALES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE A L’INVITATION DE CHRISTINE KELLY

COMMUNIQUÉ DE PRESSE GRAND DEBAT NATIONAL : OLIVIER SERVA ACCUEILLE DES FAMILLES MONOPARENTALES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE A L’INVITATION DE CHRISTINE KELLY

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

GRAND DEBAT NATIONAL : OLIVIER SERVA ACCUEILLE DES FAMILLES MONOPARENTALES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE A L’INVITATION DE CHRISTINE KELLY

Dans le cadre du Grand Débat, Olivier SERVA, Président de la Délégation aux Outre-Mer et Député de la Guadeloupe, en partenariat avec la Journaliste Christine Kelly, Présidente de l’association K d’Urgences, a reçu des familles monoparentales de toute la France, à l’Assemblée nationale. Celles-ci ont pu échanger, expliquer leurs problématiques et proposer des solutions afin que leur voix soit entendue auprès du Gouvernement.

Lors de ce débat, de nombreux sujets tels que la garde d’enfant, la gestion des vacances scolaires, les dépenses, l’aide à domicile et la prise en charge de la pension alimentaire ont été évoqués.

Des témoignages poignants de mères et de pères ont pu être entendus et reçus avec bienveillance.

Au cours de ce Grand Débat, 5 propositions ont été retenues afin que celles-ci soit présentées au Président de la République :

Le 8 mars prochain, à l’Elysée, seront soumises au Président les propositions suivantes : l’aide à la garde d’enfants après 6 ans et l’aide à la garde d’enfants handicapés, la priorité au logement systématique pour les parents de familles monoparentales qui travaillent, le prélèvement à la source de la pension alimentaire et la non-imposition de cette pension, ainsi que la création d’une carte famille monoparentale qui permettra à ces familles de bénéficier de tarifs préférentiels sur des services du quotidien.

Le Député Olivier SERVA se félicite de la réussite de ce débat en partenariat avec l’association K d’Urgences et suivra ce dossier avec attention.

Contact presse :

 

J’interroge le gouvernement sur le régime d’indemnisation des victimes de la #chlordécone, maintenant que la responsabilité de l’État a été reconnue, « une certaine opposition menant une campagne de désinformation à ce sujet ». #DirectAN #QAG

J’interroge le gouvernement sur le régime d’indemnisation des victimes de la #chlordécone, maintenant que la responsabilité de l’État a été reconnue, « une certaine opposition menant une campagne de désinformation à ce sujet ». #DirectAN #QAG

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHLORDÉCONE : OLIVIER SERVA OBTIENT DES RÉPONSES CLAIRES DE LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CHLORDÉCONE : OLIVIER SERVA OBTIENT DES RÉPONSES CLAIRES DE LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

CHLORDÉCONE : OLIVIER SERVA OBTIENT DES RÉPONSES CLAIRES DE LA MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

Lors de la séance des questions au Gouvernement du 12 février 2019, Olivier SERVA, Député de la Guadeloupe et Président de la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale est revenu sur le dossier brûlant du chlordécone.

Il a dénoncé avec vigueur « les polémiques vaines et stériles » lancées par certains élus de l’opposition dans ce dossier. Il faisait notamment référence aux prises de paroles non constructives de la Sénatrice Victoire JASMIN sur les réseaux sociaux et du Député de la Martinique Serge LETCHIMY plus récemment dans la presse.

Le Président de la Délégation aux Outre-mer a ensuite interrogé la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès BUZYN sur le scandale sanitaire, environnemental et économique de la pollution au chlordécone. Il lui a notamment demandé de « confirmer à la population sans ambages » :

  • Qu’un fonds d’indemnisation verrait le jour et concernerait les victimes du chlordécone ;

 

  • Qu’il y a un lien entre le cancer et exposition au chlordécone;

 

  • Que le Gouvernement compte renforcer les contrôles sur les circuits de distribution des produits alimentaires formels et informels ;

 

  • Que quelque soit la surface cultivée, l’ARS pourra effectuer gratuitement le relevé de pollution au chlordécone de toute parcelle à la demande des particuliers ;

 

  • Et enfin, que le Gouvernement soutiendra une initiative parlementaire reprenant ces différents éléments.

La ministre a répondu favorablement à l’ensemble de ces points, en saluant l’implication du Député Olivier SERVA dans ce dossier et dénonçant à son tour la faiblesse du travail réalisé jusque-là par les précédents Gouvernements.

 

 j’interroge Mme Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé

lors de la Séance de Question au Gouvernement du 12 fevrier 2019.

 

Contact presse :

– Keyza NUBRET, 0670 93 86 67, sophie.grand-bonheur@clb-an.fr

– Sandrine SERVA, 0690 75 89 28, sandrine.serva@clb-an.fr

Olivier SERVA, Député et Président de la délégation aux outre-mer, reçoit demain l’association K d’urgence et des familles monoparentales pour le Grand Débat Nationale à l’Assemblée nationale à l’initiative de Christine Kelly.

Olivier SERVA, Député et Président de la délégation aux outre-mer, reçoit demain l’association K d’urgence et des familles monoparentales pour le Grand Débat Nationale à l’Assemblée nationale à l’initiative de Christine Kelly.

Olivier SERVA, Député et Président de la délégation aux outre-mer, reçoit demain l’association K d’urgence et des familles monoparentales pour le Grand Débat Nationale à l’Assemblée nationale à l’initiative de Christine Kelly.
#GrandDebatNational

 

Retour en images sur les événements du mois

Retour en images sur les événements du mois

Ce premier mois de l’année 2019 a été riche de rencontres et d’échanges !

Le dimanche 6 janvier 2019, j’ai participé à une action humanitaire dans la ville de Pointe-à-Pitre à l’occasion de l’Epiphanie. Avec Michael Mika Plocoste, Brother Jimmy, Claudia Boucher et de nombreux militants, nous avons distribué des repas ainsi que de la galette des rois aux plus démunis et aux sans-abri dans l’objectif de lutter contre la misère sociale.

Ce mois-ci, j’ai rendu visite à la classe de Première STMG du lycée de Providence, accompagnée de leur professeure principale, Madame Judith Glover. Cela a été pour moi l’occasion d’échanger avec les élèves sur le rôle du député et le processus d’élaboration des lois. Je les recevrai en avril à l’Assemblée nationale pour poursuivre cet échange in situ. Enfin, j’ai rencontré l’administration de l’établissement et ai pu échangé avec des étudiants en soins infirmiers.

J’ai également participé à la conférence-débat à l’église adventiste du septième jour sur le thème ô combien important de la santé avec le docteur Sablier. Une manifestation très intéressante et enrichissante !

Pour finir, j’ai répondu positivement à l’invitation de M. Jean-Claude CHRISTOPHE, conseiller régional ainsi qu’à M. Guy LOSBAR, Président du GUSR, dans le cadre de leurs vœux respectifs.

Retour en images sur les événements du mois de janvier

Rencontre des représentantes de l’éco-organisme DASTRI

Rencontre des représentantes de l’éco-organisme DASTRI

Le 24 janvier, j’ai rencontré les représentantes de l’éco-organisme DASTRI. Nous avons pu échanger sur l’amélioration de la collecte des déchets d’activités de soins à risques infectieux tels que les seringues et les scalpels sur notre territoire.